Le scanner 3D : de nombreux avantages pour les sucreries

04 déc.

2014

Gerhard Schubert GmbH au salon ProSweets 2015

Stand F-020/G-029 (hall 10.1)

Crailsheim. Au salon ProSweets, Gerhard Schubert GmbH informe le public sur le vaste éventail de fonctionnalités offert par la technologie TLM pour l'industrie de la confiserie (stand F-020/G-029, hall 10.1). La ligne pick and place exposée est équipée du nouveau scanner 3D qui propose notamment des options attractives pour le contrôle qualité.

Lors de l'emballage des friandises, snacks, gâteaux et biscuits, le traitement d'images doit souvent faire face à des défis complexes. Les miettes sur le convoyeur ou les articles à faible contraste tels que les biscuits en chocolat avec nappage chocolat en sont des exemples typiques.

Là où les systèmes de vision classiques se heurtent à leurs limites, Schubert peut maintenant proposer une solution. À partir des données du scanner 3D, le système de vision d'une ligne d'emballage TLM détermine la forme tridimensionnelle du produit à emballer. Avec l'information 3D, la reconnaissance d'images gagne en stabilité et sécurité car les saletés du tapis, les miettes, etc... sont en général plus basses que le produit lui-même et peuvent par conséquent être ignorées en raison de leur faible hauteur. De même, l’identification des produits est meilleure sur les images avec peu de contrastes que sur les systèmes de traitement d'images 2D classiques.

Une ligne TLM équipée du nouveau scanner constate les défauts en 3D. Elle est par exemple capable d’identifier précisément, dans le flux de la production, le biscuit sandwich marron fourré de crème marron sur lequel il manque le couvercle et le rejette. En cas de densité de produits régulière, le système de vision TLM peut en outre déterminer le poids de chaque produit. Pendant la phase de groupage, il est ainsi possible de compléter certains lots de produits à l'intérieur d'une plage de poids définie.

Du ramassage à la palettisation

La machine d'emballage exposée montre une opération pick and place sur laquelle le robot TLM-F44 ramasse des produits blancs et noirs sur un tapis blanc et les dépose dans un lot sur des transmodules.

Les composants TLM standard éprouvés permettent à Schubert de configurer en outre de nombreuses autres fonctions d'emballage. Les fabricants de confiseries reçoivent sur demande une machine très compacte assurant également l'encartonnage et la palettisation après l'opération pick and place. Le thermoformage d'emballages attractifs en plastique est également possible.

Pour le transport des produits, étuis et caisses ainsi que pour d'autres fonctions, Schubert utilise le transmodule TLM. Le transmodule TLM breveté est un robot monoaxe se déplaçant sur un rail. La transmission de l'énergie et des données est assurée sans fil.

Le transmodule TLM, dernier composant standard lancé sur le marché, a encore amélioré la compacité des lignes TLM. En outre, sa mise en œuvre permet souvent de trouver des solutions nouvelles et plus efficientes pour certaines fonctions d'emballage, ce qui se traduit par une réduction de la partie mécanique. Le rendement de la ligne est ainsi amélioré pour un encombrement encore réduit.

Les avantages qui en résultent sont illustrés par Schubert au moyen d'exemples de référence actuels que l'entreprise présente aux visiteurs de ProSweets sur des écrans vidéo grand format.

Retour