Amélioration de l'efficience, de la disponibilité et de la redondance

10 août

2015

Schubert au salon Fachpack 2015 – hall 1, stand 1-215

La première machine d'emballage sans armoire électrique

Crailsheim. Gerhard Schubert GmbH présente au salon Fachpack 2015 de Nuremberg le prototype d'une machine d'emballage TLM sans armoire électrique. La réduction de la partie électronique diminue encore les coûts d'entretien des machines d'emballage robotisées de Schubert. L'efficience, la disponibilité et l'utilisation de pièces identiques atteignent de nouveaux records. Dans cette innovation également, Schubert a poursuivi son principe de réduction de la complexité.

Le signe visible de la suppression de la partie électrique traditionnelle sur la machine d'emballage sans armoire électrique est la partie supérieure plus étroite du bâti de machine TLM. Étant donné que les servovariateurs de la machine d'emballage sans armoire électrique sont intégrés à une architecture de commande du robot TLM décentralisée, ils n'ont plus besoin d'armoire électrique. Le nombre de pièces électroniques a été fortement réduit, seuls quelques composants sont restés. Parallèlement, l'utilisation et l'entretien de la machine sont encore plus simples que jusqu'à présent. Les clients peuvent ainsi réaliser leurs fonctions d'emballage sur la base d'une automatisation encore plus facile à utiliser, fonctionnant quasiment sans dérangements et avec un personnel minimum.

Les composants de commande restants de la machine sans armoire électrique sont dotés d'un refroidissement par eau. Le refroidissement augmente la durée de vie de la partie électrique. Il réduit en outre les rejets thermiques de l'installation. Avec un échangeur thermique, le client peut exploiter l'énergie issue du refroidissement par eau. Un autre avantage pour le bilan énergétique est que Schubert utilise l'utilisation par Schubert, comme sur toutes les installations TLM, de systèmes d'entraînement avec réintégration de l'énergie.

Concrètement, le mode de fonctionnement de la machine sera présenté au salon Fachpack dans un processus pick-and-place. Des robots TLM-F44 à quatre axes ramassent des oursons blancs et noirs sur une bande de produits blanche et les déposent en lots sur des transmodules.

Des oursons blancs sur fond blanc – le système de vision est en mesure de détecter les produits malgré l'environnement à un faible contraste, grâce au nouveau scanner Schubert. Le scanner 3D Schubert réalise la vision spatiale. Le système de vision utilise les données du scanner pour calculer un profil en hauteur et déterminer ainsi la forme en trois dimensions des produits à emballer. Avec ce système, les saletés de la bande ou les résidus de produits ne peuvent plus générer d'images fantômes. En outre, le scanner 3D détecte également les défauts – comme un biscuit sandwich marron avec crème marron sur lequel il manquerait la partie supérieure. De tels produits défectueux seront éjectés du processus d'emballage. Grâce au scanner 3D, la détection d'images est plus robuste et plus sûre. Les clients de toutes les branches bénéficient d'une diminution des rebuts, d'une augmentation de la cadence de production et d'une amélioration de la qualité.

En cas de densité de produits régulière, le système de vision TLM peut même déterminer le poids de chaque produit. Il est ainsi possible de compléter certains lots de produits à l'intérieur d'une plage de poids définie lors du groupage. Suivant l'application, le fabricant économise de ce fait jusqu'à trois pour cent de matière première, car il doit moins produire en excédent pour respecter les normes légales. La comparaison entre valeurs de consigne et valeurs réelles est également possible pour la hauteur de pile ou la longueur de pile en cas de dépose sur chants dans des étuis.

Sur plusieurs écrans, Schubert donnera en outre des informations approfondies sur d'autres installations TLM, sa technologie de thermoformage et ses lignes de remplissage pour produits cosmétiques liquides. Des exemples filmés chez nos clients illustreront la mise en œuvre de ces technologies.

Au salon Fachpack, Schubert présente pour la première fois son nouveau concept d’exposition. L'architecture et le graphisme du salon soulignent par leurs lignes obliques la puissante force d'innovation de la marque. Alors que la nouvelle machine TLM sans armoire électrique est présentée dans un environnement clair, le stand est sinon réalisé dans des teintes grisées douces et offre aux visiteurs une qualité de confort élevée.

Retour